BIG SUR et nouvelle gamme MAC ARM

Le 10 Novembre 2020 fera date dans l’histoire de l’informatique, et celle d’Apple plus particulièrement. En effet, en marge de la présentation de son système d’exploitation « Big Sur », le successeur de « Catalina », qui au passage n’aura pas l’appellation MacOs X 10.16... voici donc MacOS 11…, c’est surtout l’adoption de nouveaux processeurs ARM M1 embarqués dans la gamme d’ordinateurs Mac qui constituent véritablement la réelle nouveauté !

Un résumé de 36 ans d’histoire est nécessaire pour comprendre l’importance de ce changement :

1984 : Apple lance les premiers Macintosh, associé à Motorola qui fournit les processeurs de la série 68xxx, alors qu’Intel fournit les processeurs aux fabricants de PC, avec les 80xx

1994 : Apple s’associe à IBM et - toujours - Motorola pour intégrer une nouvelle génération de processeurs à architecture RISC dans ses ordinateurs - Ils donneront naissance à la Génération des PowerMac équipés de PowerPc 601, 603, 604 puis G3, G4, G5…
Pendant ce temps, Intel développe les processeurs Pentium, qui équiperont les ordinateurs Windows 95, 98…

2000 : Evolution majeure du système d’exploitation Apple avec MacOs X, toujours avec les processeurs PowerPc. Microsoft sort Windows XP

2006 : Changement de cap - Apple se rallie à Intel et adopte les processeurs Core Duo, puis I5, i7, Xeon dans leurs différentes évolutions. Intel fait battre le coeur depuis lors de l’ensemble des ordinateurs Mac et Windows

2010 : Sortie de l’Ipad - doté d’un processeur ARM développé en collaboration avec Apple

Il est vrai que sur nos ordinateurs de bureau et portables, ces dernières années (depuis l’adoption de processeurs Intel sur Mac) ne nous ont pas amené de révolution en terme de gain de puissance, ni d’avantage concurrentiel sur ce point entre un Mac et un PC. Il s’agissait d’une évolution planifiée, régulière (nombre de coeurs, vitesse des processeurs), dont a bénéficié l’ensemble des acteurs de l’industrie informatique.

Donc ce 10 Novembre 2020, Apple reprend son destin en main, et nous annonce une nouvelle série de Mac dotés de la nouvelle puce M1. Celle-ci est développée par Apple, en collaboration avec ARM et TSMC. Ce processeur prend le nom de « Silicon ». La caractéristique de cette puce est d’elle embarque le CPU (processeur principal) et le GPU (processeur graphique).

Bien évidemment Apple annonce des performances en nette augmentation, des avantages concurrentiels intéressants, avec notamment une consommation énergétique moindre, donc meilleure autonomie sur les portables. Ne nous extasions pas. Nous attendrons de voir ces machines en fonctionnement pour se rendre compte du réel gain de confort et de productivité.

Les premiers ordinateurs à embarquer la nouvelle puce sont des machines d’entrée de gamme, qui visent plutôt le grand public : MacBook air - MacBook pro 13 pouces et Mac Mini.  Cela s’explique par l’usage de ces machines, limitées à des tâches de productivité personnelles ; les professionnels devront attendre quelques mois !
En dehors du moteur, la carrosserie de change pas, ces machines ne se distinguent en rien de leurs homologues équipés de processeurs Intel !

L’autre caractéristique intéressante de ces nouvelles machines est l’adoption de USB 4 : évolution de USB-C 3.1, la vitesse est doublée. USB 4 dispose du connecteur USB-C. Ce connecteur intègre Thunderbolt 3. USB 4 est compatible avec les périphériques de la norme précédente, ainsi qu’avec les adaptateurs réseau, vidéo et multiports.Les périphériques dédiés USB-4 sortiront à partir de début 2021.

Bonne nouvelle, les nouvelles machines qui sont introduites ne sont pas plus chères que la gamme qu’elles remplacent.

Pendant un temps, la gamme Intel et la gamme M1 coexistent dans le catalogue Apple pour MacBook pro et Mac mini. MacBook air n’est disponible à présent qu’avec le processeur M1. Pour les machines professionnelles, le renouvellement de gamme interviendra progressivement en 2021. Le basculement complet vers la nouvelle architecture processeur interviendra dans un délai de un à deux ans comme prévu par Apple. Finalement, c’est un scénario similaire à celui que nous avons connu en 2006, lors de l’adoption de la plateforme Intel.

Comme à chaque changement d’architecture, la question la plus importante est la compatibilité avec l’existant, et notamment les applications professionnelles.

Les nouveaux Mac M1 fonctionnent exclusivement sous le nouveau système d’exploitation « Big Sur »

Alors que le passage au 64 bits n’est pas encore achevé - afin d’assurer la compatibilité avec Catalina - voilà qu’un nouveau codage est nécessaire afin d’assurer le fonctionnement des logiciels sur ces nouveaux Macs. Apple est évidemment prêt ; il en sera de même pour les éditeurs majeurs (Microsoft, Adobe, FileMaker entre autres) d'ici quelques semaines. Ce sera forcément plus long pour les éditeurs d’applications spécialisées et professionnelles.

A noter que l’abandon des processeurs Intel ne permettra plus de faire fonctionner Windows sur Mac à travers la fonction BootCamp. 

Nous attendons avec impatience notre premier Mac M1, nous vous livrerons prochainement nos premières impressions « en réel » afin de préparer ensemble cette nouvelle transition.

Toute la gamme Mac est disponible chez InfoGraphix à partir du 17 Novembre 2020
- Gamme Mac mini avec processeur M1 : à partir de 799€ TTC
- Gamme MacBook air avec processeur M1 : à partir de 1129€ TTC
- Gamme MacBook pro 13 pouces avec processeur M1 : à partir de 1449€ TTC

Un premier retour d'un éminent spécialiste - Celui de Helmut Tschemernjak -Président de  HELIOS Software GmbH et de RagTime.de

"Excellente nouvelle : chez Apple, la conversion ARM débute déjà à vitesse record ! Malgré le laboratoire « virtuel » et les benchmarks M1 impossibles à reproduire dans la vidéo d'annonce d'Apple, il faut le dire clairement : le processeur M1 d'Apple représente un pas de géant. A côté, Intel fait désormais pâle figure. Dès la réception de notre système de développement ARM envoyé par Apple en avant première, nous constations déjà qu'Apple se rapprochait d'Intel; avec le processeur M1, Apple surpasse définitivement Intel.
Bien que la vitesse de la puce M1 ne soit pas un facteur marquant par rapport à celle d'Intel, l'augmentation des performances est cependant énorme et rendra les Macs encore beaucoup plus attrayants à l'avenir."

Helmut Tschemernjak

 

Actualités

Mise à jour RagTime 6.6.6 disponible

La mise à jour prend en charge Windows jusqu'à la version 10 et macOS jusqu'à 10.14 («Mojave»). Des nouvelles concernant la version 64 bits de RagTime pour «Catalina» Mise à jour RagTime 6.6.6 disponible La nouvelle mise à jour Ragtime 6.6.6 contient de nombreuses améliorations...

En savoir +

Actualités

ARCHICAD 24

  Archicad 24, c’est tout Archicad, le logiciel Open BIM dédié à l’Architecture, choisi par des milliers d’architectes, enrichi, aujourd’hui, de nombreuses nouveautés accompagnant les évolutions importantes des métiers de l’architecture. Pour renforcer les missions de création, de partage et de gouvernance pour la Maîtrise...

En savoir +

Réseaux / Sécurité

Solutions dans la sécurisation des réseaux de nos clients, gamme de switches professionnels…

Nos certifications

  Revendeur exclusif France et Pays Francophones. RagTime, le seul logiciel de PAO orienté Business...

Logiciels

Vous trouverez chez InfoGraphix une gamme de logiciels de création et de productivité adaptés aux...